Perrine Bellanger, diététicienne nutritionniste spécialiste des alimentations végétales

Le poids de la balance

Le poids de la balance

Quand je rencontre des nouvelles personnes et que je parle de mon métier, mes interlocuteurs supposent souvent des choses tout à fait rigolotes sur moi et mon quotidien.

Par exemple: je mange toujours très sain. J’ai une maîtrise parfaite de mon poids. Je me nourris de légumes vapeur, je prévois mes menus à l’avance, je suis grossophobe et je juge les gens sur le contenu de leur assiette, sur leur corps, leur poids, etc. 

En vrai? Rien de tout ça.

J’adore les frites et la pizza, et il m’est déjà arrivé de commander des frites ET une pizza (c’était booon, et c’était graaaas!). Les tablettes de chocolat ont une espérance de vie très courte une fois que j’ai le nez dedans, et je suis une grande adepte du grignotage. Oui. Vraiment.

Mangez ce que vous voulez, car si nous ne sommes pas en consultation, le contenu de votre assiette m’indiffère!

Mon poids fluctue, dans une certaine fourchette qui va de “à l’aise dans mon jean” à “je peux plus fermer le bouton, tant pis je laisse ouvert, ça se verra pas avec la ceinture”. Parfois, j’atteins même un stade de “si je lave ce jean, je ne pourrais pas le remettre”. Généralement, c’est à ce moment que j’arrête d’acheter du chocolat…

Votre corps et votre poids, c’est vous que ça concerne, et vous n’avez pas besoin de mon opinion. Si vous voulez mon opinion, on se voit en consultation, et encore. Même là, il y a peu de chances que je vous parle de votre poids.

Comment? Quoi quoi quoi?

Une diététicienne qui s’en fout de votre poids???

Oui.

Voilà pourquoi.

Vous êtes une personne que j’ai envie de connaître pour elle-même.

Votre poids ne vous définit pas.

Vous êtes bien plus qu’un chiffre sur la balance.

Votre valeur en tant qu’individu n’est pas définie par la balance.

Votre poids n’est pas un score, ou une note, ou quoi que ce soit d’autre qui mériterait une telle place dans votre quotidien.

En pratique, je n’ai pas de balance. Ni pour mon usage personnel, ni pour un usage professionnel. Si vous venez en consultation chez moi, je n’ai aucun moyen de savoir combien vous pesez. Si je viens chez vous pour une consultation, je ne vous demanderai pas de monter sur votre balance.

En fait, je ne vous demanderai probablement pas votre poids. Tout simplement. Sauf si vous abordez le sujet en premier. Et dans ce cas, vous pouvez me dire n’importe quel nombre, je vous croirais sur parole. Je vais le marquer sur mon papier, parce que c’est important pour vous. Mais ça n’est pas vraiment utile, car c’est une donnée qui ne m’intéresse pas. Et plus particulièrement, c’est une donnée qui ne devrait pas influencer votre façon de manger.

Manger sainement, c’est un choix qu’on fait pour soi, parce que c’est bon et que ça fait du bien. Surtout pas parce qu’une personne qui vous traite de gros vous a dit que c’est LE bon régime, LA bonne méthode, la SEULE option, etc.

Ce qui m’intéresse, c’est vous. Comment vous vous sentez. Dans votre corps. Avec votre alimentation, celle que vous avez choisi. Et ce que je peux vous apporter en termes de connaissances et de soutien pour que vous vous sentiez encore mieux. Le poids n’est pas un objectif en soi.

Alors offrez à votre balance un aller simple pour la benne à ordure, et apprivoisez votre corps tel qu’il est. Après tout, c’est le seul que vous aurez. Autant en prendre soin, et l’aimer.

 



Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *